Menu

Texas Holdem

C’est sans conteste la star du poker. Connue à travers le monde, ce n’est pas la version la plus jouée, mais c’est la plus médiatisée. A force d’en parler, les débutants peuvent être intimidés, et ne pas vouloir sauter le pas. Que vous soyez un néophyte ou un joueur confirmé qui a envie de se rafraîchir un peu la mémoire, nous vous avons préparé un article récapitulatif 100 % Texas Hold’em !

Caractéristiques du Texas Hold’em

Le principe est très simple, c’est une variante de poker qui est à la fois technique et psychologique. Il ne faut pas forcément être un crack de l’observation pour pouvoir gagner au Texas Hold’em, soyez rassuré ! Le bon vieux Hold’em se joue donc autour d’une table peut accueillir de 2 à 10 joueurs. Vous aurez juste besoin d’un paquet de 52 cartes, et de trois pions, un blanc pour signaler le dealer, la personne qui distribue les cartes, et deux autres placés à la gauche de ce joueur, qui devront poser respectivement sur la table la petite et la grosse blinde.

Les blindes, ce sont des mises minimales qui servent à lancer le jeu, et à commencer les enchères. Au premier tour, il suffit de « suivre » la grosse blinde pour pouvoir intégrer le deuxième tour.

Le Texas Hold’em se joue avec 2 cartes privatives (que vous seul voyez), et 5 ouvertes, posées successivement, face visible sur la table. Le but de chaque main est d’obtenir la plus grosse main pour pouvoir gagner l’ensemble des mises, mais si vous êtes frappé d’un coup du sort et que votre main n’est pas vraiment forte, alors vous pourrez soit vous coucher (attendre la prochaine partie en passant votre tour), ou alors employer la bonne vieille technique du bluff !

Enfin, sachez que le Texas Hold’em se joue en Limit, où la somme maximale des mises est définie avant de jouer, en No limit, où les mises peuvent s’envoler pour atteindre des sommets. Et Le Texas Hold’em Pot Limit détermine un équilibre entre les deux, un joueur peut relancer dans la limite de la somme totale du pot. Par exemple, si le pot contient $ 100, et que la grosse blinde est de $ 50, vous pouvez miser toute somme comprise entre $ 50 et $ 100.

Déroulement d’un jeu

Chaque joueur se voit distribuer deux cartes, et le premier tour d’enchères commence. Cette étape s’appelle le pré-flop. Chacun décide si sa paire de cartes vaut la peine d’être jouée. La grosse blinde servira de « droit d’entrée dans la partie ». Si vous choisissez d’intégrer cette main, vous devrez poser l’équivalent de la grosse blinde au minimum, c’est-à-dire suivre.

Le tour terminé, les trois premières cartes sont posées au centre de la table, face visible. C’est le flop, c’est là où les premières combinaisons apparaissent et où le jeu commence vraiment. En effet, un joueur qui avait une main composée de fortes cartes peut être le plus faible si sa main ne s’accorde en aucune manière avec le flop. La petite blinde et la grosse blinde sont posées, vous pouvez alors suivre (« check ») en posant la somme de la grosse blinde. Si vous avez une main très forte et que vous souhaitez faire peur à vos adversaires, vous pouvez d’ores et déjà augmenter la mise, autrement dit « raise ». Le prochain joueur devra suivre cette mise augmentée s’il veut jouer, ou se coucher (« fold »).

Le Turn affiche un carte de plus à la table. Le système de mise est le même, sauf qu’elle sera doublée pour grimper les enchères. Enfin, la river est le dernier tour, le dealer ajouter une carte aux quatre déjà posées sur la table. À ce stade, pour gagner, il faut avoir la meilleure main, ou alors avoir réussi à intimider tous les adversaires de la table jusqu’à les faire se coucher. Vous pouvez alors choisir de montrer ou non vos cartes pour laisser planer le mystère !

Avant de jouer au Texas Hold’em, prenez bien connaissance de la hiérarchie des cartes, c’est la priorité ultime pour pouvoir évaluer la valeur de votre main et ne pas jouer inconsciemment !

Il n’y a pas que le Texas Hold’em dans la vie !

Découvrez les variantes les plus connues du poker :