Le saviez-vous ? Les sports supprimés du programme des Jeux olympiques !

Comme vous le savez très bien, le programme des compétitions lors des Jeux olympiques change très souvent d’une édition à l’autre. Si bien qu’à Rio, le golf a, par exemple, été réintroduit alors que cette discipline avait disparu depuis les Jeux de 1904 ! Du cricket au softball, en passant par la crosse, le rugby à XV ou le polo, certains sports n’ont pas eu une aventure palpitante lors des Jeux olympiques. Découvrez, dans cet article, les sports les plus insolites que les organisateurs ont souhaité mettre en place, mais qui ont été aujourd’hui abandonnés ! Bien entendu, nous allons gonfler votre culture générale sportive en 3 minutes chrono !

Le tir à la corde

Alors que les Grecs avaient déjà programmé ce sport dans leurs Jeux olympiques antiques, le tir à la corde est de retour entre 1900 et 1920. Le but du jeu est simple, deux équipes de 8 joueurs doivent tirer la même corde afin de faire avancer leurs adversaires de plus de 2 mètres en 5 minutes. Pour l’anecdote, les Américains ont refusé de rencontrer les Anglais en 1908, car ces derniers portaient des chaussures trop lourdes !

Le grimper à la corde

Autre épreuve réputée de gymnastique au début du XXe siècle, le grimper à la corde était bien plus que le sport redouté par les écoliers. En effet, aux J.O, les athlètes devaient monter le plus rapidement possible au sommet d’une corde en s’aidant seulement de leurs mains et de leurs bras. En 1986, la corde mesurait 15 mètres, si bien que seulement deux gymnastes ont réussi à atteindre le sommet !

Le saut sans élan

Sport olympique dans la catégorie de l’athlétisme, le saut sans élan pourrait vous paraître un peu étrange. Néanmoins, entre 1900 et 1912, les athlètes pouvaient concourir pour cette compétition qui se déroulait selon 3 épreuves : le saut sans élan en hauteur, le saut sans élan en longueur et le triple saut sans élan.

Le croquet

Les enfants ont souvent l’habitude de jouer au croquet, ce jeu où il suffit de pousser une boule sous des arceaux tout au long d’un certain parcours. Aux Jeux olympiques de Paris en 1900, trois épreuves de croquet sont organisées, toutes remportées par des sportifs français. C’est d’ailleurs le premier sport mixte et le premier où les femmes sont autorisées à participer. Même si une variante américaine a été intronisée aux Jeux de 1904, le croquet a disparu depuis.

Le tir au cerf

Considérée comme un sport, la chasse a bien été introduite lors de plusieurs Jeux olympiques. En 1908, en 1924, puis en 1952 et 1954, plusieurs épreuves de tir au cerf sont organisées. Les tireurs devaient selon la compétition, tuer un cerf en liberté selon une certaine distance, en un ou deux coups, seuls ou en équipe.

Le tir aux pigeons

Après les cerfs, les pigeons. Seulement présent lors des Jeux olympiques de 1900, le tir aux pigeons mettait en scène des chasseurs qui devaient tuer le plus grand nombre de pigeons pour obtenir la médaille d’or. Le tir aux pigeons a été remplacé par le ball-trap, que l’on appelle aussi le tir aux pigeons d’argile.

La natation sous l’eau

Même si cette épreuve de natation n’a figuré qu’aux Jeux de Paris en 1900, elle devait mettre en scène des sportifs aux qualités physiques impressionnantes. Le but de la course : nager le plus loin possible sous l’eau, mais aussi le plus lentement possible. En effet, les athlètes se voyaient octroyer des points en fonction de leur distance parcourue, mais aussi toutes les secondes passées en apnée.

La natation avec obstacles

Autre compétition de nage qui a eu lieu en 1900, la natation avec obstacles, comme son nom l’indique était une course de nageur qui se devait de contourner un certain nombre de difficultés. Par exemple, tout au long du circuit, les athlètes devaient nager sous des bateaux ou encore passer au-dessus d’un poteau.

Le ski-ballet

Tout comme le patinage artistique, le ski-ballet mettait en scène des sportifs qui devaient effectuer des figures pour obtenir la meilleure note possible par les juges. Seulement dans cette discipline, la chorégraphie, les sauts et les pirouettes se faisaient à l’aide des skis et des bâtons.

La pelote basque

Cette discipline est principalement populaire dans le Sud-Ouest de la France et en Espagne. Néanmoins, la pelote basque, qui consiste à renvoyer une balle contre mur à l’aide d’une « chistera » en osier, n’a été introduite aux Jeux que lors de l’édition de 1900. En effet, seulement deux équipes ont participé à cette épreuve : la France et l’Espagne !

Prono de la semaine

Dimanche 15 juillet, la France fera tout pour décrocher un deuxième titre mondial face à la Croatie... Lire la suite

Victoire de la France