Menu

Pronostic Formule 1 : gagnez vos paris avec nos experts F1

C’est l’olympe du sport automobile : la Formule 1 consacre chaque année les stars et futures légendes du pilotage. C’est également l’un des évènements sportifs les plus suivis au monde à chaque Grand Prix. Pour les parieurs aussi, la Formule 1 revêt une importance particulière : chaque fait de course peut faire basculer l’issue d’un Grand Prix.

Qui sera le prochain Champion du Monde ? Qui franchira en premier le drapeau à damier lors de la prochaine course ? Venez miser sur chaque Grand Prix grâce à notre solution de pronostics spéciale F1, mais avant de miser, faisons un petit point culture…

L’histoire de la F1

fangio monoplace

Le premier championnat mondial de formule 1 est organisé en 1950, inspiré des courses déjà organisées en Europe depuis la fin de la Première Guerre mondiale. C’est le tracé de Silverstone qui est retenu, le premier Grand Prix sera donc celui de Grande-Bretagne. Il faut noter qu’à l’origine, le circuit de Nürburgring ne fait pas partie des courses du Championnat du monde, contrairement aux 500 miles d’Indianapolis.

Lors de ce premier Grand Prix, puis au classement général de cette première saison, c’est le pilote italien Giuseppe Farina qui s’impose au volant de son Alfa Romeo 158. Farina est suivi de près par son coéquipier dont le nom restera à jamais dans l’histoire du sport automobile : Juan Manuel Fangio. Ce dernier succédera à Farina dès l’année suivante au jeune palmarès de la F1, avant de s’y installer durablement dès 1954.

Le sport automobile est très populaire dans le monde et possède un historique très riche en anecdotes ! On a donc fait chauffer les moteurs pour vous délivrer tous les petits secrets des paddocks. Parfois, les aventures des pilotes sont réellement insolites et on comprend parfait l’engouement que génère le sport automobile. De la Formule 1 aux 24 Heures du Mans, en passant par le Nascar et le Rallye, la diversité des épreuves et source de nombreuses histories étonnantes. Accrochez votre ceinture, car la lecture de cet article ne vous prendra que 3 minutes chrono ! Vous passerez tout de même, la ligne d’arrivée avec un plein de culture générale.

  • La monoplace de la soif

    Ce n’est pas une légende, les pilotes de Formule 1 réalisent des efforts considérables lors d’un Grand Prix et les corps en subissent les conséquences. Par exemple, dans une voiture où la température peut afficher les 50°C, les pilotes perdent très souvent du poids ! Ainsi, ils sont dans l’obligation de s’hydrater tout au long de la course. Ce qui est amusant, c’est que le réservoir va chauffer tout au long du circuit. C’est pourquoi, quelques pilotes partent avec un thé glacé, pour finir la course avec un thé chaud ! Messieurs sont servis !

  • Triste champion

    C’est l’histoire surprenante du pilote, Jochen Rindt. Alors qu’il restait 4 courses pour conclure le championnat du monde de Formule 1, l’allemand décède lors des essais du Grand Prix d’Italie en 1970. Auteur d’une sortie de route, le monde automobile est marqué par ce triste événement. Cependant, le pilote sera sacré champion, à titre posthume, puisqu’il possédait une avance de points impossible à remonter en 4 courses. C’est sa seule et unique victoire en championnat du monde.

  • Une histoire de singe

    En Nascar, un pilote un peu extravagant participait aux courses avec un copilote, un peu particulier ! Nommé Jocko Flocko, ce compagnon de route ne ressemblait pas à tous les autres, puisqu’il s’agissait d’un macaque. Le champion de Nascar, Tim Flock avait remporté un Grand Prix en 1953 en la compagnie du singe. Cependant, deux semaines après, lors d’une course, le macaque s’est retrouvé pris de panique. Tim Flock a été contraint de s’arrêter et de le laisser au stand, ce qui l’a fait perdre la course ! Jocko Flocko est à jamais, le seul singe à avoir remporté une course automobile !

  • Un papa en or

    Lors des 24 Heures du Mans de 1950, à bord de leur Talbot Lago, le père et le fils Rosier s’apprêtent à disputer la mythique course d’endurance. Le fils, Jean-Louis, s’élance en premier, mais ne fait que 2 tours du circuit avant de laisser la main à son père, Louis. Ce dernier ne laissera plus la place à son fils et conduit la voiture à la victoire après 23 heures de course ! La fatigue n’a pas dû se faire ressentir !

  • Une conduite exceptionnelle

    5 championnats du monde de F1, 24 Grands Prix gagnés sur 51 participations pour un total d’une victoire toutes les 2 courses, c’est la formidable statistique de Juan Manuel Fangio. Le pilote argentin est considéré comme un des plus grands de l’histoire du sport automobile. Alors que sa conduite a sans doute été un atout dans sa carrière, saviez-vous qu’il n’avait pas encore le permis ? En effet, Fangio a obtenu son examen de conduite quelque temps après sa retraite sportive !

Prono de la semaine

Mercredi 29 mai, c'est un derby londonien qui nous attend en finale de l'Europa League entre Chelsea et Arsenal... Lire la suite

Match nul