Parier sur la Formule 1

C’est l’olympe du sport automobile : la Formule 1 consacre chaque année les stars et futures légendes du pilotage. C’est également l’un des évènements sportifs les plus suivis au monde à chaque Grand Prix. Pour les parieurs aussi, la Formule 1 revêt une importance particulière : chaque fait de course peut faire basculer l’issue d’un Grand Prix.

Qui sera le prochain Champion du Monde ? Qui franchira en premier le drapeau à damier lors de la prochaine course ? Venez miser sur chaque Grand Prix grâce à notre solution de pronostics spéciale F1, mais avant de miser, faisons un petit point culture…

Les recordmen de titres, d’hier à aujourd’hui

Image
Pronostic Grand Prix d’Azerbaïdjan de Formule 1 : Victoire de Sebastian Vettel Dimanche 29 avril, le Grand Prix de Formule 1 d’Azerbaïdjan sera un affrontement total entre les deux meilleurs pilotes au monde… Victoire de Sebastian Vettel lire la suite
Image
Pronostic Grand Prix d’Australie de Formule 1 : Victoire de Lewis Hamilton L’an dernier, Lewis Hamilton s’était incliné face à Vettel en Australie malgré sa Pole position. Cette année le Britannique est encore plus déterminé… Grand Prix d’Australie de formule 1 : Victoire de Lewis Hamilton lire la suite

Fangio restera Champion du Monde de formule 1 pendant quatre années consécutives, entre 1954 et 1957, sous les couleurs de quatre constructeurs différents : Alfa Romeo, Maserati, Mercedes Benz et Ferrari. Un seul pilote fera ensuite mieux dans l’histoire de la F1 : le « Kaiser » Michael Schumacher, qui remportera sept titres entre 1994 et 2004.

Aujourd’hui, tous les regards sont tournés vers Sebastian Vettel et surtout Lewis Hamilton, détenteurs de quatre titres chacun et toujours en activité. Beaucoup d’observateurs estiment notamment que Lewis Hamilton égalera probablement les cinq titres de Fangio lors de la saison 2018.

L’histoire de la F1

fangio monoplace

Le premier championnat mondial de formule 1 est organisé en 1950, inspiré des courses déjà organisées en Europe depuis la fin de la Première Guerre mondiale. C’est le tracé de Silverstone qui est retenu, le premier Grand Prix sera donc celui de Grande-Bretagne. Il faut noter qu’à l’origine, le circuit de Nürburgring ne fait pas partie des courses du Championnat du monde, contrairement aux 500 miles d’Indianapolis.

Lors de ce premier Grand Prix, puis au classement général de cette première saison, c’est le pilote italien Giuseppe Farina qui s’impose au volant de son Alfa Romeo 158. Farina est suivi de près par son coéquipier dont le nom restera à jamais dans l’histoire du sport automobile : Juan Manuel Fangio. Ce dernier succédera à Farina dès l’année suivante au jeune palmarès de la F1, avant de s’y installer durablement dès 1954.