Coupe du Monde 2018 : les 7 équipes de cette édition à absolument suivre

Logo Coupe du Monde 2018 Russie

Du 14 juin au 15 juillet, la Russie accueille la 21ème édition de la Coupe du Monde. Alors que les amateurs de soccer attendent impatiemment de pouvoir supporter leurs équipes préférées, mais aussi de découvrir les nouveaux rois du ballon rond, nous vous proposons un tour d’horizon des équipes à suivre cet été. Favoris ou équipes surprises, les sélections nationales que nous allons évoquer ont toutes une carte à jouer dans cette compétition.

Allemagne et Brésil : la revanche ?

bresil allemagne coupe du monde 2014

Il y a quatre ans, les spectateurs s’étaient quittés sur un constat simple : l’Allemagne était alors au-dessus du lot. Plus que la finale, remportée sur le score de 1-0 face à l’Argentine, c’est le match précèdent qui avait marqué les esprits. Lors de la demi-finale, la Mannschaft affrontait le Brésil, alors pays organisateur.

Alors que les experts prédisaient un match équilibré, voire même une victoire brésilienne devant un public acquis à la cause nationale, les Allemands ont écrasé, humilié même, leurs homologues. Le score : 1-7, restera comme le fait marquant de la compétition, associé à l’image des joueurs de la Seleçao en pleurs.

« […] les Brésiliens lutteront pour rebâtir leur honneur […] »

Allemagne et Brésil seront naturellement présents en Russie, les Allemands tenteront de conserver leur titre, pendant que les Brésiliens lutteront pour rebâtir leur honneur et tenter de reprendre place au sommet du soccer, 16 années après leur dernier sacre en Coupe du Monde.

Pour cela, la Seleçao devra compter sur Neymar, tout juste revenu d’une longue blessure contractée lors du match de son club, le PSG, face à Marseille.

Le retour des anciens vainqueurs

équipe d'espagne

De 2008 à 2012, c’est l’Espagne qui menait la danse sur le monde du soccer. Depuis, c’est devenu compliqué pour la Roja : éliminés dès le premier tour de la Coupe du Monde 2014, puis en huitième de finale de l’Euro 2016, les Espagnols ont peu à peu perdu leur statut privilégié. Mais des leçons ont été tirées de ces échecs : depuis l’Euro 2016, les Espagnols n’ont plus perdu un seul match. Affrontant l’Argentine en match amical au mois de mars, ils se sont même montrés impressionnants avec une victoire 6-1 face au finaliste de l’édition 2014. 2018 sera-t-elle l’année du retour au sommet pour l’Espagne ?

La France n’a remporté qu’une seule fois la Coupe du Monde : c’était en 1998, il y a tout juste 20 ans. Un signe du destin ? Les Français bénéficient d’une génération de joueurs talentueux qui font le bonheur des plus grands clubs européens : Pogba, Griezmann, N’golo Kanté ou encore Mbappé. Passé à un coup de tête d’une victoire face à l’Italie en 2006, la sélection française veut croire en ses chances pour cette Coupe du Monde 2018.

La prochaine équipe surprise ?

équipe du costa rica

En 2014, personne ne misait sur le Costa Rica. Jamais considérée comme une grande équipe, la sélection costaricienne devait se défaire d’un groupe relevé, comprenant l’Angleterre, l’Italie, ainsi que l’Uruguay de Luis Suarez. Dès le premier match, les observateurs furent ébahis de voir le Costa Rica vaincre l’Uruguay sur le score de 3-1. Le match suivant face à l’Italie, aurait dû tourner à la correction : las ! Les Costariciens s’imposent là encore, éliminant les Champions du Monde 2006 dès le premier tour. Ils parviendront ensuite à se défaire de la Grèce en huitième de finale, avant de chuter face aux Pays-Bas au terme d’un match héroïque et d’une séance de tirs aux buts. Le Costa Rica parviendra-t-il à rééditer un tel exploit ?

D’autres équipes pourraient également jouer le rôle de « poil à gratter » dans cette Coupe du Monde : au premier rang des outsiders, se tient la Belgique. Les Diables Rouges sont également parvenus en quart de finale lors de l’édition 2014. Emmenés par des joueurs parmi les meilleurs de Premier League, le championnat anglais, les Belges disposent probablement de leur génération la plus talentueuse cette année, avec notamment Eden Hazard, Kevin de Bruyne et Romelu Lukaku.

L’Islande participe cette année pour la première fois à une phase finale de Coupe du Monde. Lors de l’Euro 2016, les Islandais avaient agréablement surpris leurs supporters : ils avaient fini premiers de leur groupe, comprenant également le futur vainqueur portugais, avant d’éliminer l’Angleterre en huitième de finale. Finalement éliminés par la France lors des quarts de finale, les Islandais tenteront de faire encore mieux lors de la Coupe du Monde 2018.

Pariez sur les favoris et assurez-vous des gains faciles, ou misez sur les équipes surprises pour toucher le jackpot ! Avec le bonus de 100$ offert par Betway et nos pronostics spéciaux, vous êtes sûr d’être gagnant pendant la Coupe du Monde 2018 !