De nouvelles réformes pour le régulateur Curaçao

Curaçao licence Curaçao licence

Pendant des années, des opérateurs de casinos en ligne ont profité de la flexibilité en matière de réglementation pour pouvoir offrir des services frauduleux dans plusieurs pays. Les Pays-Bas ont récemment amélioré leur secteur des divertissements de hasard en ligne. À la suite de cela, le pays a envoyé un avis au régulateur afin qu'il réexamine certaines de ses réformes. L'avis a très bien été reçu par le gouvernement et une nouvelle législation verra avec la création de la Curaçao Gaming Authority (CGA).

La pression économique des Pays-Bas

Un grand nombre d’opérateurs de casinos en ligne se sont établis sur l’île de Curaçao afin d’obtenir leur licence. Cependant, le régulateur du pays à de nombreuses failles et des casinos en ligne illégaux en profitent pour offrir leurs services frauduleux.

En octobre, les Pays-Bas ont fait du ménage sur leur secteur des divertissements de hasard en ligne et ont travaillé très dur avec les législateurs néerlandais afin que tout soit plus encadré. Malgré leurs nombreux efforts, il y a encore des sites illégaux qui passent entre les mailles des filets.

Sur tous les opérateurs, 12 000 opèrent avec la licence du Curaçao et l’administration néerlandaise ne voudrait pas que les failles du régulateur aient un mauvais impact sur le nouveau marché néerlandais. Ils ne se sont pas gênés à mettre un coup de pression à Curaçao pour que des changements soient faits.

Sander Dekker, le ministre néerlandais, a déclaré dans un communiqué de presse : « il est grand temps pour que Curaçao prenne ses responsabilités au sérieux en émettant des mesures strictes contre les fournisseurs illégaux » . Il a aussi dit qu’il aimerait comprendre pourquoi les opérateurs illégaux pouvaient encore proposer leurs services aux Pays-Bas et dans d’autres pays.

« Malgré leurs nombreux efforts, il y a encore des sites illégaux qui passent entre les mailles des filets. »

Pour remettre un peu les choses dans leur contexte, l’île du Curaçao devient indépendante de la Fédération des Antilles néerlandaises en 2010. Depuis, l’île prend ses propres arrêtés et met en place ses propres régulations, mais les Pays-Bas peuvent toujours prendre part en tant que conseiller, consultant ou soutient matériellement ou financièrement.

L’avis des autorités néerlandais a été très bien reçu par les autorités du Curaçao. Ils ont décidé de mettre en place une législation pour mettre à jour la régulation du marché. La réforme verra des changements dans les mois à venir. Lorsque cela sera fait, l’état pourra présenter sa demande pour obtenir la 3e tranche de la subvention pour diminuer les dégâts résultant de la pandémie.

Curaçao licence Curaçao licence

Nouvelle autorité de régulation indépendante

C’est en 1996 que l’île devient l'un de premier régulateur des casinos en ligne. Il n’y a que 4 entités qui ont reçu une licence de gouvernement et toutes les autres sont dans l’illégalité. Voici les 4 opérateurs licenciés : Gaming Curaçao, Cyberluck Curaçao, Antillephone et Interactive Licensing. Grâce à leur licence, ceux-ci peuvent délivrer des sous-licences aux casinos. Selon les Pays-Bas ce fonctionnement a prouvé que certaines des 12 000 licences avaient été données trop facilement.

Avec la nouvelle régulation, les opérateurs devront suivre plus d’exigences ainsi qu’améliorer les points suivants :

  • 📍 seuils d'intégrité présumée ;
  • 📍 liquidité financière ;
  • 📍 prévention des jeux d'argent chez les mineurs ;
  • 📍 adhésion aux politiques de lutte contre le blanchiment d'argent
  • 📍 financement du terrorisme.

La Curaçao Gaming Authorithy (CGA) aura tous les pouvoirs pour délivrer les licences et de retirer les licences à ceux qui ne sont pas en règle.

julien expert casino en ligne et blogger a parieraucanada.jpg

Julien Beaulieu est le créateur du site ParierAuCanada.ca. Passionné par le sport, notamment le football et le basketball, il est un fervent supporter du CF Montréal et des Boston Celtics. Son expertise en paris sportifs s'étend à travers des articles et conseils partagés sur son site. En parallèle, Julien est fasciné par la technologie blockchain et les cryptomonnaies, qu'il intègre dans l'univers des jeux en ligne depuis 2012. Julien vise à rendre l'information accessible et divertissante, tout en fournissant une expertise sur les tendances actuelles dans les paris sportifs, les jeux en ligne et les plateformes de casino en ligne.