Menu

Un joueur de hockey canadien refuse de payer ses dettes au casino

Evander Kane casino Cosmopolitan Las Vegas

L’attaquant vedette des San José Sharks Evander Kane vient d’être attaqué en justice par le casino Cosmopolitan de Las Vegas. Le motif ? Le joueur n’aurait toujours pas réglé une dette de jeu estimée à 500 000 dollars. L’établissement réclame également plus de 15 000 dollars de dommages et intérêts. Retour sur une affaire qui fait actuellement grand bruit au sein de la NHL…

Une soirée placée sous le signe de la malchance pour Evander Kane

Evander Kane casino Cosmopolitan

Début novembre, le célèbre casino Cosmopolitan a donc déposé une plainte civile à l’encontre d’Evander Kane pour une dette non réglée de 500 000 dollars. Le 16 avril dernier, le natif de Vancouver a effectivement séjourné dans cet établissement qui longe le Strip, profitant de la participation de son équipe à un match éliminatoire contre les Vegas Golden Knights.

Lors de cette soirée, le casino lui a remis huit marqueurs de jeu pour un montant total de 500 000 dollars. Il s’agit d’une habitude pour les joueurs VIP qui, plutôt que de venir jouer avec une mallette de billets, acceptent des avances de la part des établissements de jeux en échange de certaines garanties bancaires. Evander Kane a lui-même paraphé un contrat de 49 millions de dollars en 2018 avec les Sharks, ce qui ne l’a pas empêché de perdre une somme faramineuse ce jour-là… et de ne jamais la restituer au Cosmopolitan.

Une nouvelle affaire qui met en exergue le statut des joueurs VIP

Pour le moment, Evander Kane et son équipe n’ont émis aucun commentaire sur cette affaire. Outre le fait d’être parti jouer entre le troisième et quatrième match de la série contre les Golden Knights, le joueur s’est également fait remarquer pour d’autres déboires au cours de ces dernières années, dont une altercation dans un bar de Buffalo en 2016.

"Cette plainte permet de s’interroger une nouvelle fois sur le statut des joueurs VIP dans la mesure où plusieurs affaires similaires ont alimenté la presse cette année."

Cosmopolitan Vegas

Cette plainte permet surtout de s’interroger une nouvelle fois sur le statut des joueurs VIP dans la mesure où plusieurs affaires similaires ont alimenté la presse cette année.

Rien qu’au Canada, le milliardaire Eugene Melnyk refuse par exemple de payer une dette de jeu estimée à 900 000 dollars sous prétexte que le Mohegan Sun Casino l’aurait poussé à jouer davantage. Tout comme Evander Kane, cet homme d’affaires possède un lien étroit avec la NHL puisqu’il est le propriétaire des Ottawa Senators !

Reste à voir si les casinos doivent éviter d’avancer des marqueurs aux amateurs de hockey ou plutôt repenser la manière de concevoir leurs rapports avec les joueurs les plus fortunés…

En attendant l’issue de cette affaire, tentez votre chance sur le casino Wildz qui vous offre 500 $ & 200 Free Spins pour vous souhaiter la bienvenue !