Cote pari sportif : L’attribution des cotes par les bookmakers

Cote pari sportif

Les cotes sont au cœur du système des paris sportifs en ligne. Pour mieux comprendre cet aspect, nous vous proposons de vous intéresser à l’attribution des cotes par les bookmakers dans notre guide. Ainsi, vous allez vite savoir comment sont calculés ces indices de probabilités et comment les bookmakers font tout pour gagner de l’argent en restant attractifs. Des calculs aux logiciels informatiques, en passant par les traders, vous allez tout savoir.

Petit rappel sur les cotes pari sportif

Vous le savez peut-être déjà, mais une cote correspond à la probabilité qu’une situation se produise. Présentées selon plusieurs formes selon les modèles de chaque pays (un chiffre décimal, une fraction, ou une cote positive / négative), les cotes sont là pour multiplier votre mise en cas de victoire.

Pour faire simple, si l’équipe de Montréal possède une cote de 1.5, tandis que les adversaires de Toronto ont une cote à 3.2, alors les Québécois de Montréal sont désignés comme les favoris par le bookmaker. Ces cotes peuvent aussi être calculées selon un pourcentage pour connaître au mieux vos chances de gagner votre mise.

Voici les trois plus grande familles de cote :

La cote européenne

Aussi appelée cote décimale, c’est le type de cote le plus répandu en Europe. Moins sur le continent européen, mais il est important de le connaître. Les Européens pensent évidemment que c’est le plus logique de tous, car c’est un simple multiplicateur de gain. Cette cote est sous forme d’un chiffre décimal, comme 0,5, ou 5,25. Par exemple, vous décidez de miser sur une équipe au football dont la cote est à 2,20. Si vous pariez 100$ sur cette équipe et que vous gagnez votre pari, alors, votre gain s’élèvera à 2,20 X 100 = 220$. Un jeu d’enfant, n’est-ce pas ? Ce modèle de cote est tellement facile à comprendre du premier coup d’œil qu’il est en passe de devenir la norme au niveau mondial. Nous vous conseillons alors de vous familiariser avec, si vous avez moins l’habitude de voir les types de cotes qui vont suivre !

La cote britannique

De son petit nom faction format, la cote britannique est comme tout chez eux : à part. C’est au XIXème siècle qu’ils ont mis en place ce système un peu bizarre. D’un point de vue complètement logique, il reste dans la ligne de la cote décimale, les Anglais ont tout simplement décidé de transformer ce système en fraction ! Donc la cote décimale de 0,5 donne en cote britannique ½. Pour les Anglais, ça coule de source, mais pour les européens (oui, parce que maintenant la distinction est officielle !) il faut avoir une certaine gymnastique de calcul mental, c’est-à-dire convertir la fraction en décimale. Petit test, une cote britannique en ¾ donne une cote européenne de… ? 0,75 ! Bravo pour ceux qui suivent ! Donc si vous avez misé 100 $ sur une équipe avec une telle cote, vous gagnerez 75$. Nous sommes d’accord, cet exemple de pari n’est pas du tout avantageux, mais il fallait bien qu’on trouve un moyen simple de vous expliquer cette excentricité !

La cote américaine

Sobrement surnommé le US format, la cote américaine est très floue pour les Européens. Sachez tout d’abord qu’il est possible que la cote en Amérique soit positive, ou négative. Pour traduire en langage décimal, il vous faudra carrément passer par un bon de papier, ou une calculatrice pour les plus paniqués ! La formule est la suivante. (100/cote américaine) +1. Et pour calculer le plus intéressant, c’est-à-dire combien vous allez gagner, il faudra calculer de cette façon : mise X (cote américaine/100) +1. On espère qu’ils y sont plus habitués que nous, car les cotes américaines nous donnent des sueurs froides, même en tant que professionnels dans le milieu ! Pour vous citer un exemple concret et démonstratif, si vous placez un pari de 100$ et que la cote américaine est à 185, calculons le gain : 100 x [(185/100) +1]=285, et 100 x (185/100) = 185, vous gagnerez 185 $ sur ce pari. Lancez-vous, avec des petites sommes et des petits paris, vous pourrez ainsi vous familiariser avec tous ces systèmes de cotes ! La plupart des opérateurs proposent une fonctionnalité qui permet de changer le système de cotes pour que cela soit plus lisible selon les préférences des parieurs.

Le calcul mathématique des cotes par le bookmaker

Grâce à l’évolution des technologies, les bookmakers en ligne utilisent actuellement des ordinateurs et des logiciels spécialisés pour définir la plupart de leurs cotes sportives. Ces systèmes informatiques sont capables de supporter des milliers de données pour sortir un calcul précis d’une cote. Suite à la définition de différentes statistiques, le bookmaker pourra placer la cote la plus avantageuse à son égard.

Dans ce calcul mathématique, la marge du bookmaker et le taux de redistribution des gains seront pris en compte. Par ailleurs, le site de paris en ligne se doit d’attribuer des cotes lucratives pour ses finances, mais aussi attirantes pour les joueurs. Toutefois, il faut toujours garder en tête que le bookmaker sera toujours le grand gagnant. Même s’il arrive parfois que ses cotes soient sous-évaluées, il est très difficile de battre le système informatique du site de pronostics.

Le rôle du trader sportif

Si le logiciel de calcul est privilégié par les bookmakers, il existe encore des paramètres qu’il ne peut pas prendre en compte. Par conséquent, les sites de paris en ligne emploient des traders sportifs. Même si son rôle est moins influent que l’ordinateur, c’est bien la personne qui pourra changer les cotes en fonction d’une situation précise. Par exemple, lorsqu’un joueur se blesse ou s’il considère qu’une équipe est dans une bonne dynamique, le trader ajuste les cotes en fonction de son intuition.

Ainsi le bookmaker offre une grande responsabilité à ces traders sportifs. Cette personne va devoir analyser les risques et suivre la tendance des joueurs pour assurer une certaine rentabilité aux sites de paris sportifs. Par exemple, le bookmaker doit veiller à ce que le nombre de parieurs soit similaire pour chacune des cotes et des issues possibles. Si tous les joueurs privilégient une cote, c’est qu’elle est trop attractive. Le trader va donc prendre en compte ce paramètre pour ajuster au mieux la cotation.

Autre rôle important du trader sportif : il doit veiller à l’attractivité du bookmaker. Pour ce domaine marketing, le coteur se doit d’analyser la concurrence pour que les parieurs privilégient son site de paris sportifs. Un trader est en recherche constante d’informations !

Prono de la semaine

Le traditionnel Boxing Day est de retour en Premier League et vous réserve de belles opportunités... Lire la suite

Victoire de Manchester United, de Liverpool et de Tottenham