Les 3 plus grands films sur le pari sportif

Si les réalisateurs de films misent beaucoup plus sur l’univers des casinos pour monter une intrigue palpitante, le monde des paris sportifs n’est pas en reste ! Peut-être moins bling-bling, mais tout aussi fascinant, le milieu fermé des amateurs de paris inspire des chefs d’œuvre du septième art, et nous avons sélectionné les 3 films qui abordent, sous différents angles, les profils et histoires de certains parieurs.

Two for the Money, 2005

Ce film, dont le titre québécois est « Pris au jeu » est une vraie réussite du genre. Réalisé par Daniel John Caruso (à qui l’on doit aussi l’effrayant Paranoïak), il est sorti au Canada fin 2005. Le casting est époustouflant. La légende Al Pacino donne la réplique à l’excellent Matthew Mc Conaughey. Ces deux acteurs ont su prouver par leurs filmographies respectives qu’ils sont des monstres du cinéma et c’est avec grand plaisir qu’on les retrouve tous les deux dans ce film tiré de faits réels.

Synopsis : grand joueur de l’équipe de football de son université, Brandon Lang (Matthew McConaughey) voit sa brillante carrière brisée par une stupide blessure. Il devient alors conseiller en paris sportifs et excelle dans cette discipline. Son don incroyable de pouvoir prédire les issues des matches attire la curiosité d’un patron d’agence de paris sportifs, Walter Abrams (Al Pacino). Les deux hommes deviennent associés. Brandon voit les portes du luxe s’ouvrir à lui et apprécie le côté flambeur de Walter. Une relation fraternelle très forte lie les acolytes et leurs affaires connaissent un succès fulgurant. Jusqu’au jour où le don de Brandon lui fait défaut. Puisque des millions de dollars dépendent de cette capacité extraordinaire sur le déclin, les deux associés deviennent ennemis et s’affrontent sur le ring de la vie. Leur entourage va être à la fois victime et témoin de cette guerre à couvert, où tous les coups sont permis et se jouent au-delà de ce qu’on pourrait imaginer.

Ce film tiré d’une histoire vraie illustre les composants des paris sportifs, de l’argent et de la gloire qui peuvent en découler et disparaître du jour au lendemain. Ce sujet est assez compliqué aux Etats-Unis, puisque les paris sportifs sont seulement autorisés dans quatre états (le Nevada, l’Oregon, le Delaware et le Montana), et sont illégaux partout ailleurs au pays de l’Oncle Sam. Ce qui est interdit est encore plus attirant, ce qui explique en partie le succès du film aux Etats-Unis.

Phrase culte: “Know what you know, and know what you don't know. And know that I gotta know everything you know as soon as you know it... or sooner.” Walter Abrams

Silver Lining Playbook, 2012

« Le Bon Côté des choses », en québécois est l’un de nos films préférés. Et pas seulement pour le côté pari sportif. C’est un film qui attire beaucoup de réflexions sur de multiples sujets de société, et même si le pari sportif n’est qu’une des multiples facettes de cette œuvre, on a tenu à l’inclure dans ce top, car on adore Robert de Niro en parieur invétéré et Bradley Cooper, ce vrai caméléon, qui donne la réplique à la talentueuse et magnifique Jennifer Lawrence.

Synopsis : Pat Solitano (Bradley Cooper) sort d’hôpital psychiatrique après 8 mois d’internement. Il y a été soigné pour dépression et les médecins ont diagnostiqué sa bipolarité après l’agression de l’amant de sa femme, Nikki. On l’apprend pendant ses séances de thérapie ordonnées par le tribunal, Pat était professeur d’histoire dans un lycée, il a surpris le couple adultère dans la douche sur le son de la musique de son propre mariage et c’est à ce moment qu’il a basculé. Obsédé par l’idée de retrouver sa femme dans l’espoir que tout redevienne comme avant, Pat lit les livres que Nikki étudie avec ses élèves, se met au sport et tente de retrouver une vie équilibrée. Lorsqu’il rentre de l’établissement psychiatrique, Pat n’a pas le choix que de retourner chez ses parents. Il découvre avec surprise que son père, Pat Senior (Robert de Niro), au chômage est devenu bookmaker. Les nombreuses superstitions jouées à la perfection par Robert de Niro prêtent à sourire et rendent le personnage extrêmement attachant. Dans l’intrigue principale, Pat fait la connaissance de Tiffany qui a aussi connu de terribles épreuves de la vie. Dans un premier temps, le cynisme de l’une et la franchise mal placée de l’autre font que les relations sont explosives. Mais bon gré mal gré, ils passent un accord. En échange de confier une lettre à Tiffany pour qu’elle la donne à Nikki, Pat doit accepter de participer au concours de danse que Tiffany convoite.

En parallèle, Pat Senior demande à son fils, qu’il considère comme un porte-bonheur sur pattes, de libérer du temps dans son entraînement pour aller voir un match des Eagles de Philadelphie, équipe sur laquelle le père a placé tout son argent. Malheureusement, une bagarre éclate sur place et ils sont arrêtés par la police. En rentrant, le père est furieux d’avoir perdu son pari et Pat fait profil bas. Tiffany ajoute à la situation dramatique en venant réprimander son partenaire de danse pour avoir manqué la séance d’entraînement. Elle prouve par A+B au père de Pat que les Eagles ne gagnent que quand Pat et elle sont ensemble. La scène aussi hilarante qu’incongrue finit sur un pari passé entre Pat Senior et un de ses amis. Si les Eagles gagnent le prochain match, que son fils et Tiffany obtiennent la moyenne au concours de danse, il gagnera le double de la somme qu’il a perdu. On ne va pas vous raconter les détails ni la fin, mais l’apparente complexité de l’histoire est fascinante. Les acteurs crèvent l’écran et les interprétations des leçons du film sont très personnelles. Bref, vous l’avez compris, regardez-le d’urgence !

Phrase culte: “It's game day. I'm making crabby snacks and homemades.” Dolores Solitano, maman de Pat Solitano.

Les coulisses de l’exploit, 1988

Ce film un peu plus ancien ne pouvait pas ne pas faire partie de cet article culturel. Basé sur une histoire vraie, il raconte l’un des plus grands scandales de l’histoire du sport. Extrêmement bien accueilli par la critique, ce triste volet de l’histoire du baseball américain est interprété est mis en scène avec beaucoup de justesse. Nous vous conseillons de vous procurer l’édition spéciale du dvd qui est sorti en 2013, c’est un culte de toute bonne vidéothèque.

Synopsis : les White Sox de Chicago, meilleure équipe de baseball en 1919 est d’ailleurs l’une des meilleures de tous les temps. Néanmoins, le propriétaire de ces stars, Charles Comiskey a des oursins dans les poches et ne prête aucun intérêt à récompenser ses joueurs de cette saison spectaculaire. Le malheur des uns fait le bonheur des autres, dit-on. Les légendaires parieurs Bill Burns, et Bill Mahard ont vent de cette frustration de la part des joueurs et décident de leur offrir plus d’argent pour jouer de manière exécrable contre les Cincinnati Reds pendant les World Series. L’un des joueurs ayant été floué par Comiskey qui lui avait promis 10 000$ de prime s’il gagnait 30 matchs pour la saison accepta la combine, de même que ses coéquipiers. Le problème, c’est que les White Sox ont trop bien joué la comédie et l’enchaînement des fautes graves pendant le match attire les suspicions des journalistes. La plupart des joueurs n’ont pas pas été payés à la hauteur de ce qu’il leur avait été annoncé par les parieurs. Ils sont, en plus, poursuivis après l’éclatement du mensonge dans les médias, les conséquences sont catastrophiques. Les légendes deviennent parias et sont suspendues à vie. Ce film nous a touchés, indignés, choqués. C’est un de ces chefs d’œuvres qui vous prennent aux tripes. Nous vous le conseillons vivement ! C’est aussi l’occasion de se réfléchir sur les raisons d’être du pari sportif et les enseignements tirés de ce récit peuvent avoir écho auprès de chacun des parieurs que nous sommes.

Phrase culte: “The inside story of how the national pastime became a national scandal.”

Vous avez planifié votre télévision à la demande pour dévorer ces chefs-d’œuvre ? Quand votre séance cinéma est terminée, revenez vite nous voir !

Nous vous avons préparé de nombreux articles pour parfaire votre formation du parfait parieur :

Prono de la semaine

Dimanche 15 juillet, la France fera tout pour décrocher un deuxième titre mondial face à la Croatie... Lire la suite

Victoire de la France